Des prunes et des hommes

Hier soir c’était l’anniversaire de mon pote AP…
prune_2Pour l’occasion il nous avait invités à manger chez lui…

« Nous » c’est la bande, les inséparables, les mousquetaires des agapes, le club des 5 des gueuletons.
Chinon en apéro avec amuse-gueule à base de saucisses de foie, et de cahouétes diversifiées, un très bon bourgogne avec un sublime ragoût de Morteau aux lentilles, un vieux Margaux avec le from…Tout commençait bien…

Mais en fin de repas, comme on avait fini le tout-venant, on s’est risqué sur le bizarre…AP a fait surgir d’un placard, un bocal… Un vrai, estampillé « le Parfait » avec son caoutchouc orange et sa fermeture métallique bien scellée…Bon, à la couleur du bocal, et surtout à la tronche du caoutchouc, noir et rongé, on voyait bien qu’il était pas jeune le bocal… A vrai dire, AP n’avait aucune idée de son âge..On sait juste que c’est fait par la grand-mère… Il y a longtemps…

prune_1

Passons à la recette.. très simple…On prend de l’Armagnac, à la sortie d’alambic (blanche) on le met dans un bocal , et on ajoute des prunes crues, justes cueillies, gorgées de sucre et de soleil, et on ferme… Et on attend…on attend… on attend… 10 ans 20 ans 30 ans… A la fin le bocal il a cette tronche là :

Alors on a goûté, un peu anxieux.. le jus tout d’abord… ok c’est bon… pas de soucis.. et tout le monde sourit… En fait c’est de l’armagnac… costaud, avec un goût de prune, mais c’est de l’armagnac… ça doit faire 50°… sympathique…

Les conversations reprennent, et tout le monde, confiant goûte la prune qui est dans son verre…. En fait à un moment donné on se rend compte qu’il y a un problème. Plus personne ne parle, tout le monde a les yeux qui pleurent, les cheveux qui se dressent, les poils des dessous de bras qui frisottent…
Et là on comprend le piège… tout l’alcool est concentré dans le fruit… c’est plus des prunes, c’est de la nitroglycérine… à tel point qu’on soupçonne AP de se servir du bocal comme éclairage d’appoint, car ce truc doit forcément être phosphorescent la nuit…
Et là, la magie a opéré… Gérald, Phil, Kiki, David et AP ont disparu… On a vu arriver Raoul, une polonaise, le mexicain, celui des grandes heures, avant qu’on n’arrête la fabrication, et Lulu la nantaise, qui arrivait tout droit de Saïgon… Transportés au cœur du mythe… on y était, dans la cuisine, en bras de chemise. On même vu passer le fantôme de Joe le trembleur et celui de Lucien le Cheval qui cherchait encore Teddy de Montréal pour se venger… Alors on s’est laissé porter on a fait un sit and go, entre les bouteilles vides on a chanté Happy Birthday to you à AP, mais en ne finissant pas la chanson comme Tonton Lino… On a sorti la pomme (y en a !) on a joué, on a rit…


 

Bref, cette nuit, ça a été des « prunes et des hommes » un moment de fête et d’amitié, qui réchauffe le cœur et pas seulement les gosiers. Ce matin ils sont tous partis, Lulu la nantaise a rouvert ses volets rouges, près de Saigon, et la polonaise a continué à prendre son petit déjeuner au vitriol, comme d’habitude.. Kiki, Phil, AP, David et Gérald sont redevenus eux-mêmes, ont repris leur corps et leur vie, et tous les fantômes ont disparu. Mais il subsiste au coin des cœurs cette étincelle d’un moment exceptionnel, de ceux qui valent la peine, chaque jour de se battre, contre les médiocrités du monde… Ce sentiment fort de pouvoir vivre avec d’autres humains, ce genre de moment…
Merci mes amis…

 

 

 

Les suggestions du patron...

17 Commentaires

  1. Mama dit :

    Mais pourquoi j’habite si loin !!!!! Nice one :)

  2. lessims dit :

    Cheu nous (les alpes) on a un grand elixir pas piqué des hannetons qui doit faire à peu près le même effet (remember la scène des Bronzés chez les montagnards ^^)

  3. Kiks dit :

    « Faut reconnaître… C’est du brutal ».
    Heureusement que j’avais prévu « le bizarre » et pris la journée d’aujourd’hui afin que se termine, à domicile, la bataille entre les lentilles et la prune à retardement.

  4. busty dit :

    j’adore bernard blier…je vois que ta convalescence n’est pas trop terrible ni lethargique… nice post

  5. brduke dit :

    Ah ça c’est des bons moments pokéristiques ! Les meilleurs !!! 😉

    Question subsidiaire (c’est mon péché mignon) (pas subsidiaire, le vin^^) :
    c’était quoi le « très bon Bourgogne » et le « vieux Margaux » ?? Pour le 1er : crû, producteur et millésime, et pour le second : nom du château et millésime.
    Merci d’avance. Enfin… si tu t’en souviens ^ ^
    Sinon très bonne idée le Chinon et charcuterie en apéro :)

  6. mad_thorgal dit :

    Ben ça y est j’ai soif, j’ai faim et j’ai envie de faire un sit and go entre potes… :)
    Bonne année!

  7. filou dit :

    Que du bon, j’en ai l’eau (de vie) à la bouche…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>